6 déc. 2018

Départ pour Rapanui imminent - Soon on the way to Rapanui

Notre escale Polynésienne s'achève. Après 6 mois en Polynésie, Tonga va reprendre le large pour une Trans Pacifique retour vers le Chili. 3400 miles vers le Chili, avec une escale à l’ile de Pâques (Rapanui). Nous avons tous bien profité des Gambier: lagon, ballade, soleil, pêche. Les enfants se sont bien adaptés à leur première école en français, et nagent maintenant comme des petits poissons. L’été est en train de s’installer tranquillement aux Gambier, la température passe gentillement les 30 dégrés l’après midi, il est temps de reprendre la mer vers des régions un peu plus fraîches. Prochaine destination Puerto Montt, le Nord de la Patagonie. Joyeux Noël  à tous.

Our break in Polynesia reaches his end, it is time for Tonga to take off for new horizon. We will depart next week for Chile, Puerto Montt, via Eastern Island. It is 3400miles to cross the Pacific Ocean again for a new cruise in North Patagonia. We had a great time in Gambier: warm and calm. Summer is coming now, reaching 30degreeC in the afternoon, we are happy to head to cooler destinations now. We can only just recommend Gambier as a break, it is calm, beautiful lagoon to sail at week end, lovely people, nice food and not too warm, the pocket version of Polynesia. Merry Christmas to all of you. 

10 sept. 2018

Archipel des Gambier, la pause polynésienne / the Polynesian break


Le bout du monde, version polynésienne, cherchez plus ça y est on l’a trouvé!
Voilà Tonga mouillé dans la baie de Rikitea, sur l’ile de Mangareva aux Gambier. Voici notre pause pour été austral. Nous sommes arrivés il y a quelques jours et comptons rester jusqu’à la fin de l’année avant de reprendre le large pour le Chili. Eva et Louise viennent de rentrer à l école, ( Rentrée le 16 Août) et nous? On végète ... Contents quand même d’avoir une petite pause sur le job d’enseignant. RAS à part quelques pousses pieds et algues sur la coque, Tonga se porte bien, comme son équipage.
Nous nous acclimatons aux tropiques en passant par: la chaleur, les baignades, le soleil qui se couche à 18h et se lève à 6h (là où les Mangareviens sont déjà tous debouts depuis 5h), la vie paisible des îles où le temps s’écoule et s’immobilise au grès du vent et du clapotis des vagues. Les Gambier ont la végétation luxuriante que nous avions rencontré aux Marquises, et sont pourvus d’un lagon ouvert qui permet la baignade et la découverte de la faune sous marine. De plus, l’archipel est en dehors de la zone cyclonique, ce qui nous permet de repartir à notre grès sans attendre la fin de la saison dangereuse. Bref pour nous, c’est la parfaite escale pour profiter de la Polynésie. Surtout que pour ma part, les Gambier sont situés à 23° de la latitude Sud, donc on est descendu de 7º au thermomètre depuis les Tuamotu où Marquises, alors même si Franck a ressorti la couette d’hiver, et que le monoi fige (en dessous de 20 degré) , moi j’apprécie. 30° la nuit et 38° le jour, c’était vraiment trop de choc thermique après l’Arctique!
La suite au prochain épisode, bonne rentrée à tous

The end of the world, in the middle of the Pacifique, no doubt, Pitcairn is not that far...
After 6 months at sea and few miles later, here we are for our summer break, in the Gambier. The most isolate archipelago of French Polynesia. Eva and Louise started school last week for their first French class teaching ever. We are all curious to see how that goes, for the moment everything is great and Louise is even picking already up some local language the magarevian... Gambier is archipelago of several islands, it has a lagoon and a sharp landscape as we could find in Marquezas. It is really green and many fruits grow around here. Only 1700 inhabitants, with everything you need for liv ing. Time goes slow as it does on all those islands in the middle of the Pacific Ocean, sweet the end of the world dreams in cristal clear water, full of fish and shell sandy beach...
We planned to stay here for a 4 months break until to sail to Chile at the end of this year 2018.

Take care everyone,

28 juin 2018

Atterrissage aux Marquises réussi - Landing in Marquezas

Après 39 jours de mer, Tonga est entré dans le petite Baie de Hiva Oa dimanche soir à la nuit tombante. Une trans -pacifique, -équatorial, -continent réussie et choc thermique aussi.
D abord, merci pilote! Nous nous sommes souvent demandé à quoi aurait ressemblée la traversée si notre meilleur équipier venait à nous lâcher, certainement moins tranquille... Les 3 premiers jours au large de l’île de Vancouver ont été sans vent, donc nous avons gentiment attendu à la dérive que Eole se réveille, puis les vents ont été avec nous toute la traversée sans lâcher avec un minium de 10 nds. Vents stables et confortables, bref du tout nouveau pour Tonga après les mers agitées de l’Arctique. Nous avons vu la formation de Aletta, premier cyclone de la zone Pacifique Est de la saison alors que nous traversions la zone, sympa et un peu stress. Suivi de la ZCIT avec les pluies tropicales et les vents changeants.
Voilà une traversée réussie, équipage confirmé, à la découverte des tropiques. L internet est capricieux sur les îles car isolées et ça a l air d être le cas sur toutes les Marquises, je ne peux pas télécharger de photos pour l instant, alors à votre imagination...
Nous voilà maintenant sur, ce que les plaisanciers de la baie appellent, l « autoroute » de la croisière. Oui c’est vrai que trouver 17 voiliers au mouillage nous a fait bizarre. Les points d avitaillement sont peu nombreux aux Marquises, et la route est plutôt identique pour tout le monde: Panama, Marquises, Toamotu, iles de la Société.
Je ne promets pas d actualisation régulière, car franchement, entre marcher en pleine chaleur à la recherche de points Internets douteux et intermittents, je pense que je vais préférer la baignade ou l ombre des cocotiers.... À bord entendeur, bon été à tous!

After 39 days at sea, her we are on Hiva Oa, in the Marquezas. We arrived on Sunday night and anchor in the little baie side to 17 others sailboats.
We are so happy that our autopilot did not decide to strike in the crossing,  we couldn t really imagine how different would have been this gentle and nice cruise having to steer day and night, so thank you pilot!
We started really slooooowly with no wind in front Vancouver Island, so we waited there, but once the wind started we had it with us until we anchored in Marquezas.
Happy to arrive after this crazy experience to live in 4m2 with your family for 39 days, we are now discovering the warm countries and whole different world after 2 years sailing in the north.
I am not sure to be able to post to often, internet is quiet random around here, (can’t upload pictures for the moment) and rather than running for internet spot under 38º, I d rather go for a swim or enjoy the shadow of the coconut trees!
Have a great summer every one,

13 mai 2018

Maintenant temps de quitter le Nord.... Time to leave the North....

Apres 2 mois et demi en Colombie Brittanique, il est temps de mettre les voiles pour les Marquises. Un petit paradis sur terre la Colombie Brittanique. Tout a portee de main, montagne, ballade, lacs, baignade. Nous profitons d une gentille acclimatation avant de foncer (a l allure de Tonga donc pas trop vite), pour la Polynesie. Une autre aventure, une autre histoire, un autre hemisphere. Quel voyage, quelle experience, que de magnifiques rencontres qui rendent notre aventure tellement riche, une vraie chance de la vie ce voyage. Tout est possible, et tout nous attends, c'est parti!

After 2 months in Bristish Columbia, it is time to say bye bye to the North. A real little paradize  BC: mountains, sea, trails, swimming, fishing wildlife. A pity it is that far from Europe. We just get adjusted in temperature before the big crossing 40 days at sea 3670 miles are waiting for us.
Time for an other experience, so exited too and sad too. It is part of the journey emotion, what a rich experience to manage to travel with our 2 kids meeting so many lands and people. Well see you in one month and 1/2, bye communication for 40 days...

Echo Bay


Sea Lion

Rainforest



Vancouver